AURIAN VAXELAIRE D.O.
hons, BSc, membre de la SBO

Après avoir étudié l’ostéopathie à Maidstone en Grande-Bretagne, Aurian commence son activité professionnelle à Montréal au Canada. Il continue à se former dans des approches ostéopathiques telles que l’approche biodynamique et crânienne ainsi que le traitement des enfants et des femmes enceintes.
Après plusieurs années de travail, il part voyager au Brésil, en Inde, au Népal et en Nouvelle Zélande avant de revenir en Belgique où il pratique depuis septembre 2011.
Aujourd’hui, il continue activement ses recherches et son étude de l’ostéopathie et du corps humain pour accompagner au mieux ses patients vers la Santé.

« L’Ostéopathie est une passion que j’ai découverte très jeune. Dès le début elle fut pour moi bien plus qu’un travail. La sensation de pouvoir dialoguer avec le corps, comprendre au mieux son fonctionnement et travailler avec les forces naturelles qui le régissent, rendent mon travail une manière d’approcher la vie en suivant la Santé.
En effet, l’ostéopathie nous ramène à une plus grande conscience de notre corps et de soi. En intégrant chaque partie qui nous compose dans un ensemble, elle s’affiche comme un chemin dans la relation que l’on a avec soi. Cette relation est pour moi primordiale dans la recherche du bien être. »
« Il est important, selon moi, de voir l’ostéopathie comme une autre façon d’appréhender la Santé, celle-ci s’inscrivant dans un tout, et augmentant la bienveillance de l’individu face aux aléas de la vie ainsi qu’à son corps. »

L’Osteopathie en bref :

L’ostéopathie est une science médicale qui permet de dialoguer avec le corps et les forces naturelles qui régissent son fonctionnement.

L’ostéopathie s’exprime tel un art qui suit des principes établis, appliqués et transmis depuis plus de 100 ans afin de nous aider à nous sentir bien.

L’ostéopathie suit une philosophie qui nous ramène plus près de la nature du corps humain et de l’individu.

L’ostéopathe, à l’aide de sa palpation, permet à la santé de s’exprimer et libérer l’individu dans tout son potentiel d’auto-guérison.

Qu’est-ce que l’Ostéopathie ?

L’ostéopathie est une pratique manuelle qui vise à encourager le corps vers un équilibre et une liberté de mouvement.

En 1874, le docteur américain Andrew Taylor Still définit les principes de l’ostéopathie. Suite à plusieurs évènements personnels tragiques, ce médecin fut amené à se questionner sur le fonctionnement du corps humain et à élaborer une autre approche basée sur la conviction que le corps est capable d’auto-guérison. Après une longue étude de la médecine et de l’anatomie, il élabore quatre principes fondamentaux qui définissent encore aujourd’hui l’ostéopathie:

⁃ le corps fonctionne comme une unité dynamique
⁃ sa fonction et sa structure sont inter-reliées
⁃ le corps est capable d’autorégulation
⁃ le rôle des artères est suprême (l’échange des fluides est vital !)

« I have both eyes open all the time to find a defect in nature’s work, its object, its plan, its specifications, its building and its engineering ; so far I have failed to find a variation from perfection. » Dr A.T. Still

Après plusieurs années de recherche et d’expansion, l’ostéopathie est aujourd’hui une science et un art qui, se basant sur ces principes, cherche l’origine des différents problèmes rapportés par le patient.
Etant soumis à de multiples forces, qu’elles soient physiques, physiologiques, émotionnelles, environnementales,… l’individu doit s’adapter continuellement tout en restant en contact avec sa santé. L’ostéopathie veut encourager le patient dans cette recherche en permettant à l’individu de rester en accord avec son corps, son identité.
Tout blocage ou restriction influence l’individu dans son entièreté et doit être approché de la sorte afin que son corps entier intègre le changement.

L’ostéopathe développe une palpation et une perception à travers son enseignement et son expérience afin de définir l’état et le besoin du patient. En accord avec les forces inhérentes au corps humain, il supporte ce dernier dans le changement que l’individu cherche à réaliser (si celui-ci ne peut se faire certaines douleurs, tensions ou mal-être peut émerger).
Il garde en conscience que le corps est en mouvement, en continuels croissance et développement, ceci entraîné par ce principe de vie, qu’est la respiration primaire.
Celle-ci guide les forces naturelles du développement qui continuent d’agir tout au long de notre vie.

L’ostéopathe reste en contact avec cette respiration afin de respecter le rythme et le besoin du patient. Il se doit d’être en accord avec les tissus pour dialoguer le mieux possible avec eux. Il est essentiel que le patient se sente respecté et accompagné tout au long du traitement.

L’Ostéopathie pour quoi ? Pour qui ?

L’ostéopathie cherche à mettre les différentes parties du corps en relation, et ne se focalise pas sur le symptôme isolé mais bien sur le fonctionnement de la partie dans son ensemble. Elle s’applique donc à beaucoup de situations différentes.

L’ostéopathe s’adapte au besoin de chacun ; l’ostéopathie s’adresse donc à tous.

Chaque cas est traité de sorte que l’ostéopathe reconnaît l’origine du mouvement responsable de l’état du patient.
Il est primordial d’aborder la structure (problèmes musculaires, tendineux,…) sans la forcer afin de libérer le corps et non la contraindre vers une nouvelle adaptation.
Il est aussi important que les structures, les mouvements et les rythmes qui agissent sur les organes, les glandes, les centres de la fonction vitale, … (cas de douleurs viscérales, respiratoires, gynécologiques,…) soient en équilibre afin de permettre au corps de revenir à l’harmonie. Ces échanges fluidiques sont le moyen de communication du corps humain.

Elle est aussi préventive ; dans le mouvement de la vie, l’individu se sent parfois rattrapé par de vieux maux, qui semblent ne pas vouloir partir, ou bien être là pour avertir d‘un changement, d’un besoin d’ajustement, ou d’un ralentissement. L’individu peut aussi vouloir instinctivement aller chez l’ostéopathe sans raison apparente.
Dans ces cas, l’ostéopathie est un moyen d’aider le changement et de garder un équilibre de vie, de bien-être.

Dans le cas de problèmes chroniques, l’ostéopathie permet de diminuer les symptômes, et de diriger le corps vers la résorption du problème, mais aussi d’augmenter la qualité de vie globale de l’individu.

Il est important, selon moi, de voir l’ostéopathie comme une autre façon d’appréhender la Santé, celle-ci s’inscrivant dans un tout, et augmentant la bienveillance de l’individu face aux aléas de la vie ainsi qu’à son corps.
La Santé est une relation qu’on apprend à tisser tous les jours entre les différentes parties de soi, et qui ne se mesure que par la perception de son bien-être…

L’Ostéopathie et la naissance :

L’ostéopathie s’applique pour les nouveaux-nés, les enfants et les femmes enceintes.

Dès la naissance, le nouveau-né peut avoir des tensions ou autres difficultés (coliques, problèmes de succion, prise de poids,…), pouvant être dues à un accouchement difficile (forceps, ventouse, durée) ou simplement pour exprimer le besoin d’être aidé dans son développement (difficulté à dormir, ramper, marcher, otites, plagiocéphalie). L’ostéopathe offre à l’enfant un autre moyen de communiquer. En employant sa perception et ses mains, il peut l’aider à trouver de l‘aisance dans son « atterrissage dans la vie ».
En libérant l’enfant dans son développement, celui-ci peut dès le début se sentir libre dans son corps et exprimer un bien-être.
Toute liberté acquise par l’enfant dès son plus jeune âge est un espace plus grand dans lequel l’enfant peut grandir et se sentir bien.
Plus l’enfant grandit, plus des chutes, chocs et autres aventures pourront être supportés par l’ostéopathie pour l’enfant devenu adulte reste libre de ses mouvements.

Les femmes enceintes bénéficieront de l’ostéopathie afin de soulager les douleurs qui peuvent être liées à l’enfant qui se développe dans leur utérus (adaptation physique, mal de dos, constipation,…) mais aussi à toutes les autres difficultés, telles que la fatigue, les nausées, les problèmes de circulations, les changements hormonaux,…
La préparation de l’accouchement peut aussi être supportée par l’ostéopathie afin que la maman et l’enfant soient alignés ; que la maman se sente prête physiquement pour vivre ce passage ; ainsi que recevoir cet enfant par la suite…
Si l’enfant est mal positionné ou bien met du temps à arriver, il est intéressant de chercher l’origine de cet état. L’ostéopathe pourra aider ce processus en accord avec le corps.